CBRN

Entraînement militaire

L'entraînement CBRN est subdivisé en deux parties:

  1. Entraînement individuel
    L'entraînement individuel à lieu pendant l'instruction de base de chaque volontaire et porte sur les notions suivantes:
    • Effets des armes CBRN
    • Equipement individuel
    • Réactions aux attaques et incidents CBRN
  2. Entraînement d'unité
    L'entraînement d'unité est reparti sur plusieurs sessions au cours de l'année et comporte les sujets suivants:
    • Rappel notions de base
    • Instruction Equipement collectif (RAID-M, radiamètres, équipement de décontamination etc)
    • L'équipe d'observation et de détection CBRN, la reconnaissance radiologique
    Introduction à la décontamination différée.
  3. Formation spécialisée
     Chaque soldat de l’Armée luxembourgeoise suit pendant son Instruction de base une instruction sur l’équipement, la protection et les réactions dans le domaine CBRN. Dans les Compagnies A et D le soldat apprend au courant de sa formation avancée à manipuler les détecteurs et les moyens collectifs. Les caporaux de carrière ainsi que quelques sous-officiers sont initiés à la station de décontamination. Les sous-officiers et les officiers peuvent participer aux cours spéciaux sur des prévisions CBRN et des moyens de protection collective. Ces cours se déroulent en général à l’étranger.

Entraînement civil

Le plan particulier d'intervention en cas d'incident ou d'accident à la centrale électronucléaire de CATTENOM prévoit plusieurs stades d'alerte possibles: l'alerte jaune, l'alerte bleue et l'alerte rouge. A chaque niveau d'alerte, l'Armée peut être chargée de plusieurs missions, à savoir:

  • Mise en place et mise en œuvre de stations de décontamination en collaboration avec la Protection Civile et différents Corps de sapeurs-pompiers pour décontaminer la population évacuée.
  • Mise à disposition de charroi (camions et bus) afin d'évacuer la population
  • Renforcement des équipes de détection CBRN de la Protection Civile
  • Hébergement et ravitaillement des évacués
  • Renforcement de la cellule d'exécution ainsi que de la cellule de coordination mobile

La mise en place des stations de décontamination fait l'objet d'exercices réguliers. Chaque année, deux exercices ont lieu à des emplacements différents. Ces exercices sont préparés, dirigés et réalisés par les responsables CBRN de l'Armée. Lors de la mise en place, l'Armée doit fournir le personnel clef d'une station, c.à.d. le chef de la station, le personnel opérateur des radiamètres et les chauffeurs nécessaires pour évacuer les déchets. Le reste du personnel sera fourni par les sapeurs-pompiers ainsi que la Protection Civile.

Matériel

Matériel Equipement individuel
  • Tenue de protection CBRN (MK 4) avec gants et bottines CBRN
  • Le masque à gaz (S 10 modèle actuel ; FM 12 nouveau modèle) avec filtre habituel ou filtre industriel
  • Dosimètre individuel :
     mesure des doses radioactives anormales encaissées lors d’une mission à l’étranger
  • Bouton de détection et Papier détecteur: détectent et indiquent des agents chimiques
  • Produits de décontamination :
     DKP 1/ 2 est de la terre à foulon (poudre) pour absorber des agents chimiques sur la tenue et l’équipement
Equipement collectif
  • Radiamètre PDRM-82M , PDRM-82D et Dosisleistungsmesser: appareils pour détecter des rayons radioactifs élevés la dose est indiquée en CGy (CentiGray) ou mSv (MilliSievert)
  • Détecteur chimique RAID-M (de la firme BRUKER) appareil pour détecter des agents chimiques industriels ou des agents chimiques de guerre
  • Appareil de lecture XOM: utilisé pour la lecture des dosimètres individuels
La station de décontamination

Cette station de décontamination est mobile et elle est montée sur plate forme pour camion MAN.
 La station est composée de trois modules KAERCHER: MPS 3200, DADS et MPDS.
 Cette station de décontamination permet la décontamination nucléaire, biologique et chimique.
 La station est principalement prévu pour décontaminer des véhicules en 3 phases mais peut également être utilisée comme douche mobile pour personnes.

Dans ce cas de figure une tente douche ainsi que des tentes vestiaires sont montées et les équipes d’intervention sont capables de décontaminer 50 pers/heure. Les équipes d’intervention sont composées de caporaux de carrière initiés et formés à l’utilisation de la station de décontamination.