EUTM MALI

Opération militaire de l’UE au Mali

Le 18 février 2013 l'Union européenne a lancé la mission de formation des forces armées maliennes EUTM Mali.

Le rétablissement de la sécurité et d’une paix durable au Mali constitue un enjeu majeur pour la stabilité de la région sahélienne et, plus largement, pour l'Afrique et l'Europe. La décision de lancer cette mission a été prise à la demande des autorités maliennes, et conformément aux décisions internationales prises en la matière, en particulier la résolution 2085 (2012) du Conseil de sécurité des Nations unies.

28 nations dont 23 Etats membres de l’Union européenne contribuent à EUTM Mali.

L'objectif de la mission est d’appuyer la refondation des forces armées maliennes et de répondre à leurs besoins opérationnels par une fonction d’expertise et de conseil, notamment dans les domaines du commandement opérationnel et organique, du soutien logistique, des ressources humaines, de la préparation opérationnelle et du renseignement.

Le deuxième volet inclut la formation des unités combattantes maliennes.

Cette formation met un accent particulier sur des modules portant sur le droit humanitaire international et les droits de l'homme, ainsi que sur la protection des populations civiles.

EUTM Mali ne participe pas à des opérations de combat.

Le mandat initial de la mission était de 15 mois, il a été ensuite prolongé jusqu’au mois de mai 2016.

L'état-major de la mission est situé à Bamako et la formation se déroule au camp d’entraînement de Koulikoro, à 60 km au nord-est de la capitale.

Environ 200 instructeurs sont déployés au camp d’entraînement de Koulikoro, ainsi que du personnel d'appui et une force de protection, soit un total d'environ 580 personnes.

Depuis mars 2013 un sous-officier instructeur luxembourgeois est intégré dans une unité multinationale d’instruction « Infanterie ».

De juillet 2013 à mai 2014 un caporal et un sous-officier luxembourgeois ont rempli une fonction de soutien administratif et logistique au sein du détachement d’appui logistique de la compagnie force de protection belge du camp de KOULIKORO.