EUTM SOMALIA

Opération militaire de l'UE en Ouganda

Le 7 avril 2010, l’UE a lancé une mission militaire pour contribuer à la formation des forces de sécurité somaliennes. Cette mission militaire devrait contribuer à renforcer le gouvernement fédéral de transition (GFT) et les institutions de Somalie. Ce soutien s’inscrit dans le cadre de l’approche globale de l’UE à l’égard de la Somalie. À cette fin, l’UE explore actuellement de nouvelles actions dans le domaine du développement des capacités maritimes en Somalie et dans la région. L’UE continue également d’œuvrer à la stabilisation de la Somalie en apportant un soutien dans des domaines prioritaires et essentiels tels que l’aide au développement, l’aide à la population et le renforcement des capacités, outre la poursuite de l’opération EUNAVFOR - Atalanta et l’aide humanitaire. L’UE donnera la priorité aux activités qui favorisent la paix et la reconstruction, dans l’intérêt de la population somalienne.

L’objectif de la mission militaire de l’UE, dénommée « EUTM Somalia », est, en particulier, de contribuer à définir une perspective durable pour le développement du secteur de la sécurité en Somalie grâce au renforcement des forces de sécurité somaliennes, en assurant une formation militaire spécifique et en appuyant la formation dispensée en Ouganda à 2.000 recrues somaliennes jusqu’au niveau de la section, y compris une formation modulaire et spécialisée adéquate à l’intention des officiers et des sous-officiers. Le programme de formation portera aussi sur le droit humanitaire international, les droits de l’homme et le droit des réfugiés ainsi que sur la protection des populations civiles, y compris sur la protection des femmes et des enfants. Cette mission militaire a été lancée à l’appui de la résolution 1872 adoptée en 2009 par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Les principaux éléments de cette mission de l’UE sont les suivants :

EUTM Somalia se déroule principalement en Ouganda où les forces somaliennes y reçoivent déjà une formation. L’Ouganda est, par ailleurs, le principal contributeur en troupes de la force de l’Union africaine, l’AMISOM, dont la force est placée sous le commandement d’un général ougandais. L’État-major de la mission de l’UE est situé à Kampala (Ouganda) et comprend un bureau de liaison à Nairobi et une cellule de soutien à Bruxelles. Il remplit à la fois les fonctions d’État-major d’opération et d’État- major de force. La mission opère en étroite coopération et coordination avec les autres acteurs de la Communauté internationale, notamment les Nations Unies, l’AMISOM et les États-Unis d’Amérique. La fin de la mission est prévue en 2011, à l’issue de deux formations de six mois. Le Colonel Ricardo Gonzalez Elul, Espagne, a été désigné comme le Commandant de la mission. La mission comprend environ 150 personnes.

Le 14 février 2011, l’entraînement de la deuxième session des soldats somaliens a commencé au camp de Bihanga après l’achèvement de l’opération «Crested star». EUTM a pris une part active à cette opération grâce à laquelle la première promotion est retournée à Mogadiscio et la seconde est arrivée en Ouganda pour une formation de six mois. Actuellement, de nouveaux modules sont sur le point de commencer avec l’arrivée de nouveaux formateurs en charge de la formation aux combats en milieu urbain (FIBUA) et la formation des jeunes officiers.

De mai à septembre 2010, un caporal luxembourgeois a participé à cette mission et a exercé une fonction d’aide-instructeur au sein d’une équipe d’instructeurs belgo-luxembourgeoise. Cette équipe de formation a assuré l’instruction de base d’un peloton de candidats sous-officiers somaliens. L’instruction a été donnée au camp de Bihanga en Ouganda.