Accueil > Organisation > Centre Militaire > Service de Reconversion

Service de Reconversion

Historique

Jusqu’au 19 mai 2011 la Compagnie B avait comme principale vocation de préparer les soldats-volontaires aux futurs emplois étatiques et paraétatiques à travers les cours dispensés par l’Ecole de l’Armée. Les soldats-volontaires pouvaient, sur base du volontariat, fréquenter les cours à partir du 24ième mois de leur engagement.

Suite à la réforme de l’Armée de 2007, la Compagnie B, officiellement renommée le 19 mai 2011 en Service de Reconversion, a pour mission de préparer les soldats-volontaires à intégrer le monde professionnel. Le but étant d'optimiser les chances des soldats-volontaires d'accéder à un emploi sur le marché du travail au terme de leur engagement dans l'armée. De ce fait le Service de Reconversion ne se réfère plus exclusivement aux cours de l’Ecole de l’Armée, mais il a élargi son spectre en offrant également aux soldats-volontaires un guidage vers le monde professionnel par le biais d’apprentissages ou encore par une préparation individuelle à la vie post-militaire. L’affectation au Service de Reconversion après 36 mois de service militaire est devenue obligatoire. En principe, les soldats-volontaires disposent ainsi d’une année entière afin de se reconvertir et pour trouver un emploi.

Organisation

Le Service de Reconversion est subdivisé en un volet commandement et un volet reconversion.

Le commandement se compose d’officiers, de sous-officiers, ainsi que de personnel civil. Il s'occupe de la partie administrative et de la gestion du personnel au sein du Service de Reconversion ainsi que du suivi des activités militaires.

Le volet reconversion comporte :

a. Le bureau de reconversion

Dû à la diversification et à l’élargissement de l’offre de reconversion, le bureau de reconversion a été créé au sein du Service de Reconversion. Il se compose de sous-officiers ayant suivi une formation particulière. Son rôle est, ensemble avec l’ADEM et l’éducation nationale, d’informer, guider et orienter les soldats-volontaires en vue de leur réinsertion dans la vie civile après leur phase militaire et d’assurer le suivi des projets de reconversion des soldats-volontaires.

b. L’encadrement militaire

Des sous-officiers et caporaux assurent l’encadrement des activités militaires et veillent au maintien de la discipline militaire tout au long de la phase de reconversion des soldats.

c. L'École de l'Armée

L'École de l'Armée se compose d'un directeur, d’instituteurs spéciaux et de chargés de cours. Son rôle est de préparer les soldats-volontaires aux différents examens (-concours) et/ou de leur offrir des cours de l’enseignement secondaire technique. Elle fonctionne également comme intermédiaire avec les lycées avoisinants.

Objectifs

Les objectifs du Service de Reconversion sont les suivants :

  • Information et orientation des soldats-volontaires dès leur incorporation.
  • Accompagnement et formation des soldats-volontaires durant la phase militaire.
  • Suivi individuel et préparation adéquat à leur réintégration dans le milieu civil durant la phase de reconversion.

Ces objectifs sont réalisés grâce à l’étroite collaboration du Service de Reconversion avec différents acteurs externes à l’armée tels qu’entre autres le Ministère de la Défense, le Ministère de l’Education Nationale et l’ADEM.

Offre

Le Service de Reconversion offre à partir de la 3ième année de service militaire (phase de reconversion) :

À travers l’Ecole de l’Armée :

  • Les cours de l’ESTAL (Enseignement Secondaire Technique de l’Armée luxembourgeoise) en vue d’une mise à niveau.
  • Les cours COPREX (COurs de PRéparation aux EXamens) en vue des différents examens (-concours).

À travers le Bureau de Reconversion :

  • Des facilités en vue d’entamer un CATP/DAP.
  • Des facilités en vue d’entamer une période d’adaptation en entreprise.
  • Des préparations individuelles aux différents entretiens d’embauche (CV, interviews,...).
  • Des contacts avec des entreprises civiles, d’autres administrations,...)
  • D’autres activités de Reconversion (permis de conduire, stages,...)

Si par le passé les débouchés étaient principalement ciblés sur les emplois au sein de la Fonction publique, le Service de Reconversion a également pour but de rendre les soldats-volontaires davantage conscients des opportunités existantes dans le secteur privé.

A noter aussi que tout au long du parcours militaire des soldats-volontaires, des séances d’informations collectives, des entretiens d’orientation individuelle ainsi que différents tests d’évaluation sont organisés afin que les soldats soient au mieux préparés pour entamer leur projet de reconversion.

La vie militaire au Service de Reconversion

Après 3 années de service militaire, les soldats-volontaires peuvent en principe pleinement se concentrer sur leur reconversion. Néanmoins, étant encore militaires, certaines activités militaires de faible ampleur continuent à être assurées par le Service de Reconversion. Ces activités ont lieu prioritairement en-dehors des heures de cours de l’Ecole de l’Armée et se limitent à l'enseignement de certaines matières militaires, des tirs, des séances de sports et certaines activités militaires générales (gardes, maintenance…) et plus spécifiques (parades, participation à l'équipe de marche de l'armée,...).

Les séances de sports se composent essentiellement de sports d'équipe, de sports de combat, de natation et de la course à pied.

recherche

Soldat volontaire


Date limite d'inscription : 15 octobre 2014

Sélections théoriques :
4-5 novembre 2014
Date d'incorporation : 05 janvier 2015

Regardez le spot vidéo

Centre Militaire