François Bausch rencontre les pilotes et les soutiers militaires luxembourgeois

Jeudi 27 juin 2019

Communiqué par: état-major de l’Armée

En date du jeudi 27 juin 2019, François Bausch, ministre de la Défense, accompagné par le général Alain Duschène, chef d’état-major de l’Armée, s’est rendu à la base aérienne militaire de Melsbroek en Belgique.

À l’issue d’un briefing sur le 15 Wing de Transport aérien et la 20e escadrille de la composante Air de l’Armée belge, François Bausch et sa délégation ont effectué une visite de la base et ont pu se rendre à bord d’un avion de transport C-130H.

Le ministre a également eu l’occasion de rencontrer les pilotes et les soutiers militaires luxembourgeois, qui sont intégrés dans la 20e escadrille du 15 Wing de Transport aérien. Cette dernière deviendra l’unité binationale belgo-luxembourgeoise exploitant l’avion de transport A400M.

Actuellement 4 pilotes et 3 soutiers sont affectés au 15 Wing de Transport aérien à Melsbroek.

L’avion de transport A400M

En date du 13 juin 2001, le Luxembourg et la Belgique ont signé un arrangement de coopération relatif à l’acquisition et à l’exploitation conjointe d’un avion de transport stratégique du type A400M. La Belgique et le Luxembourg se sont engagés à acquérir 8 avions de transport A400M, dont 7 pour la Belgique et 1 pour le Luxembourg.
Cette nouvelle capacité de transport stratégique pourra être engagée pour appuyer des opérations militaires, des missions de gestion de crises et d’aide humanitaire. La Belgique assurera la mise en œuvre, le soutien logistique, la formation conjointe des équipages, ainsi que les modifications futures de l’aéronef et des équipements de support.
Le Luxembourg fournira 3 équipages, ce qui équivaut à six pilotes (officiers) et six soutiers (sous-officiers). De plus, un officier luxembourgeois est intégré au sein de l’état-major opérationnel de la composante Air belge depuis 2017 afin de suivre l’implémentation du projet A400M. 
L’assemblage de l’A400M luxembourgeois sera achevé en 2020 et l’avion sera opérationnel à partir de début 2021. La période entre l’assemblage final et l’opérationnalité servira au personnel de se familiariser avec cette nouvelle capacité et avec toutes les différentes procédures et spécificités y afférentes.

Revenir à la liste des actualités