Le Luxembourg soutient la garde côtière cap-verdienne

Mercredi 06 février 2019

Dans le cadre de la coopération trilatérale en matière de défense entre le Luxembourg, le Portugal et le Cabo Verde, le Luxembourg vient de fournir du matériel militaire à l’Armée du Cabo Verde. Les 6 et 7 août 2018, les ministres de la Défense des trois pays ont signé une déclaration conjointe visant à soutenir le Cabo Verde dans ses efforts de garantir sa défense maritime, notamment par la fourniture de matériel militaire aux structures cap-verdiennes et par des formations pour l’Armée cap-verdienne.

Le 11 décembre 2018, le ministre de la Défense, François Bausch, a signé une convention de coopération et de financement bilatérale avec son homologue cap-verdien, Luís Filipe Lopes Tavares, déterminant le périmètre de cette coopération et enrichissant les relations bilatérales entre le Luxembourg et le Cabo Verde qui se situent traditionnellement dans le domaine de la coopération au développement.

Dans le contexte de cette collaboration, l’Armée luxembourgeoise a cédé en janvier 2019 4 véhicules de transport, 35 fusils Steyr et 35 gilets de sécurité balistique à la garde côtière cap-verdienne. L’équipement luxembourgeois répond à des besoins spécifiques définis par le Cabo Verde. Le transport du matériel a été réalisé conjointement avec l’Armée portugaise qui a transporté le matériel luxembourgeois de la base navale à Lisbonne à sa destination finale au Cabo Verde.

Outre le soutien capacitaire, la formation de militaires cap-verdiens constitue un volet prioritaire du soutien luxembourgeois. Pendant la semaine du 21 janvier 2019, l’Armée luxembourgeoise a offert au Centre militaire du Härebierg une instruction de tir à deux militaires cap-verdiens, un lieutenant, futur chef de peloton d’une nouvelle unité de la garde-côtière et un sergent.

Direction de la défense

Revenir à la liste des actualités