Visite de travail de François Bausch et Henri Kox à Washington D.C.

Mardi 14 janvier 2020

Le 14 janvier 2020, François Bausch, Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, et John Rood, sous-secrétaire à la politique de Défense des États-Unis (Under Secretary of Defense for Policy), se sont rencontrés lors d’une visite de travail productive planifiée de longue date.

Ensemble avec le ministre délégué Henri Kox, les différents champs de collaboration bilatérale furent abordés, dont une collaboration paisible dans l’espace et la cyberdéfense. Le ministre Bausch a mis en évidence l’importance de partenaires à l’instar des États-Unis en matière de défense.

Lors de cette même entrevue, François Bausch a signé le mandat d’un groupe de travail sur la coopération dans le domaine de l’espace (Terms of Reference for the Space Cooperation Working Group) et un mémorandum d’entente qui signifie les moyens au sol ou dans l’espace pour permettre de caractériser les activités observées dans l’espace (Memorandum of Understanding for Cooperation in Safety of Spaceflight and the Provision of Space Situational Awareness Services and Information).

Le ministre a précisé dans ce contexte que l’espace doit rester paisible et le «Situational Awareness» est un moyen permettant de surveiller les activités dans ce domaine. En outre, cette capacité permettra de surveiller les débris dans l’espace pour éviter des collisions avec des satellites. Henri Kox s’est intéressé aux nouveaux domaines et possibilités dans l’espace, notamment dans le cadre de satellites météorologiques et de capteurs de nouvelle génération.

Le 15 janvier 2020, plusieurs réunions thématiques au niveau opérationnel au Pentagone et au Sénat avaient trait à la coopération en matière d’espace et de cybersécurité.

En premier lieu, François Bausch a rencontré Wilbur Ross, ministre du Commerce des États-Unis. L’échange a porté sur la coopération actuelle et future dans le domaine de l’espace, notamment la gestion efficace et durable du trafic satellitaire et des débris dans l’espace.

Aussi, les ministres ont été informés des progressions des États-Unis dans ces deux domaines. En matière de cyberdéfense, le constat était mutuel que ce domaine devient de plus en plus important. «J’estime que les conflits du futur seront accompagnés par des cyber attaques; il est donc indispensable nous préparer vu les dépendances de notre société sur ces technologies», a commenté François Bausch.

S’en suivit une réunion avec sept sénateurs qui portait sur les relations bilatérales politiques et économiques et les développements au sein de l’Union européenne. Les sénateurs n’ont pas manqué d’encourager les efforts luxembourgeois en matière de sécurité et de défense.

Par la suite, le ministre de la Défense et le ministre délégué de la Défense ont déposé une gerbe au Cimetière national d’Arlington devant le monument de la bataille des Ardennes «Battle of the Bulge», en hommage aux soldats américains tombés durant cette bataille décisive de la Seconde Guerre mondiale et ont assisté à la relève de la garde à la tombe des soldats inconnus.

Le ministre a en outre rencontré des responsables du Center for Climate Security, un think tank américain qui conseille des gouvernements et institutions internationales en matière d’impact du changement climatique sur la sécurité. Vu les études pertinentes de cette institution, il a été convenu d’explorer les différentes pistes d’une éventuelle collaboration future.

Communiqué par : Direction de la défense

Revenir à la liste des actualités