François Bausch a présenté la loi sur l'organisation de l'armée luxembourgeoise

Vendredi 23 juillet 2021

"La loi actuelle, dont les bases remontent à l'époque de la guerre froide ne reflète plus les besoins d'une armée du 21e siècle." a déclaré le ministre de la Défense lors de la conférence de presse. Et de préciser: "La situation géopolitique et sécuritaire a radicalement changé depuis la dernière adaptation de la loi actuelle, effectuée en 2007. Le projet de loi qui sera déposé à la Chambre des députés dans les prochains jours donnera une base juridique solide à l'armée afin de lui permettre de s'adapter aux défis à venir."

L'évolution rapide de la technologie, aussi bien dans le domaine civil que militaire, a une forte incidence sur l'armée, ses missions, ses besoins et ses défis. S'y ajoute les demandes d'appui croissantes des autorités civiles dans le cadre de crises ou catastrophes naturelles. Cette évolution implique un besoin croissant de personnel militaire et civil, de plus en plus diversifié, avec une qualification et une spécialisation toujours plus pointue.

 La nouvelle loi permettra ainsi à l'armée d'adapter les carrières militaires et civiles aux nouveaux besoins et de recruter des profils très diversifiés tout en adaptant la durée d'engagement initiale des soldats volontaires, qui passera de trois à quatre ans.

"J'ai la conviction que ce projet de loi donnera à l'armée les moyens nécessaires pour affronter les défis à venir, mais aussi qu'à travers cette loi l'armée gagnera en attractivité auprès du public, aussi bien dans les carrières militaires que civiles, notamment au niveau des spécialistes dans les domaines de l'aviation, de la cyberdéfense ou des technologies de la communication." a conclu François Bausch.

Communiqué par: Le ministère des Affaires étrangères et européennes/ Direction de la défense

Revenir à la liste des actualités