Organisation de 5 centres de tests en un temps record par l’Armée Luxembourgeoise

Mercredi 05 janvier 2022

L’Armée est depuis le début de la pandémie un acteur principal dans la lutte contre la COVID. Elle a contribué à la distribution des masques, était présente au service ‘’hotline’’, dans les centres de vaccination, mais aussi dans la cellule contact tracing.
Avec l’entrée en vigueur du projet de loi 7924, le régime 3G devient obligatoire sur le lieu de travail à partir du 15 janvier 2022, permettant un environnement de travail plus sûr pendant la pandémie de COVID-19. Ainsi, tout salarié se rendant sur son lieu de travail devra présenter obligatoirement soit un certificat de vaccination valide, soit un certificat de rétablissement valide, ou un certificat de test COVID-19 négatif valide.
Après avoir mis en 2021 30 soldats à disposition pour le contact tracing et le service « Hotline », l’Armée n’a pas hésité quand le conseil de gouvernement leur a demandé d’organiser et de gérer 5 centres de tests pour les personnes primo-vaccinées.

Depuis la mi-décembre l’Armée travaille sans relâche à cette grande contribution face à la pandémie sans oublier les efforts déjà déployés face à celle-ci.

En un temps record l’Armée a réussi à mettre à disposition une équipe de plus de 200 personnes, sans compter les personnes contribuant à la logistique et à l’organisation. Celle-ci est composée de toute la musique militaire qui malheureusement devra repousser ses évènements à plus tard, de soldats, de militaires de carrière mais aussi de civils travaillant dans différents départements. Cela signifie pour l’Armée qu’un peu plus de 20% de tout son effectif participe à cette mission. Plus de 20 réunions ont été nécessaires afin de garantir une planification adéquate de la mission.

Où se trouveront les centres ?

Les 5 centres seront répartis sur le territoire luxembourgeois en tenant compte des divers bassins d’emploi. Le fonctionnement des sites se fait en mode ‘’expéditionnaire’’ c.à.d. avec les moyens de campement organiques de l’Armée et non dans des structures dures.

Créneaux d’ouverture des centres de dépistage COVID-19

Les horaires d’ouverture

Du lundi au jeudi :
De 06h00 à 20h00
Le vendredi :
De 06h00 à 13h00
Et de 16h00 à 20h00
   
Le samedi :
De 08h00 à 10h00
Et de 16h00 à 20h00
Le dimanche :
De 08h00 à 10h00
Et de 13h00 à 20h00
   

Le fonctionnement :

  1. Depuis le 16 décembre 2021, chaque primo-vacciné (en centre de vaccination ou en cabinet médical) reçoit, en plus de son certificat de 1ère vaccination, 20 codes personnalisés lui permettant de prendre rendez-vous pour effectuer jusqu’à 20 autotests antigéniques rapides et certifiés.
  2. À partir du 10 janvier 2022 et jusqu’au 28 février, la prise de rendez-vous sera possible via www.covidtesting.lu
  3. La prise de rendez-vous sur le site est obligatoire à travers l’encodage des codes personnalisés
  4. La confirmation du rendez-vous est à imprimer et à présenter lors du rendez-vous avec une pièce d'identité.
  5. En arrivant sur le site en question, le primo-vacciné choisira une des deux files.
  6. Un membre de l’Armée luxembourgeoise contrôlera : 1. Sa confirmation de rendez-vous 2. et sa carte d’identité avant de le guider vers le lieu des tests.
  7. Le primo-vacciné effectue lui-même le test sous la surveillance d’un membre de l’Armée luxembourgeoise.
  8. Les sites seront pourvus de salles d’attente où les primo-vaccinés pourront s’installer en attendant d’avoir leur résultat après les 15 minutes réglementaires.
  9. À l’issue d’un test négatif, le document « confirmation de RV » sera certifié conforme CovidCheck par un membre de l’Armée et permettra au client de se rendre au travail. La validité de celui-ci étant de 24 heures.
  10. En cas de test positif, le primo-vacciné testé devra impérativement le déclarer sur https://covidtracing.public.lu et ne reçoit pas de certificat.

 

Nous tenons à remercier nos partenaires qui nous aide à réaliser la mission :

  • Haut-Commissariat à la Protection Nationale
  • Direction de la Santé
  • Administrations communales des différents sites
    • DIEKIRCH
    • HESPERANGE
    • JUNGLINSTER
    • VILLE D’ESCH
    • VILLE DE LUXEMBOURG
  • Centre des technologies de l’information de l’Etat (CTIE)
  • Ministère de la Digitalisation
  • Administration des ponts et chaussées

Article par: Armée Luxembourgeoise

Revenir à la liste des actualités