Participation luxembouregoise à l’eFP

Mercredi 04 mai 2022

La présence avancée renforcée (enhanced forward presence), ci-après « eFP », est à vocation défensive et dimensionnée pour contrer une attaque conventionnelle limitée. Elle représente un engagement significatif de la part des Alliés en rappelant de manière tangible qu'une attaque contre un Allié est une attaque contre tous. Elle véhicule ainsi un fort message politique. Le Canada, l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis sont les pays-cadres pour la présence multinationale robuste en Lettonie, respectivement en Lituanie, en Estonie et en Pologne.

L’Armée luxembourgeoise a contribué au groupement eFP sous commandement allemand en Lituanie avec un peloton de transport pendant quatre mois en 2017 et un peloton de reconnaissance renforcé par une équipe de maintenance pendant quatre mois en 2018, ainsi que par la mise à disposition de capacités de transmission satellitaire de 2017 à maintenant.

En plus, la Défense luxembourgeoise a contribué financièrement à la construction d'infrastructures nécessaires pour permettre le stationnement du bataillon dans le camp de RUKLA. Outre l'Allemagne et la Belgique, la Norvège, les Pays-Bas, la République tchèque, la France et la Croatie ont déjà participé à cette force.

Depuis janvier 2020, une équipe de transport de matériel de quatre militaires est intégrée dans une compagnie logistique multinationale, se trouvant sous commandement allemand en Lituanie. Après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, dans un effort de solidarité commun, l’équipe de transport a été renforcée par deux militaires supplémentaires fin février de sorte qu’actuellement six militaires luxembourgeois participent à l’eFP. Le règlement grand-ducal autorise une participation maximale de dix militaires par rotation.

Pour de plus amples informations : NATO - Topic: La présence militaire de l'OTAN dans la partie orientale de son territoire

Communiqué par: État-Major de l’Armée

Revenir à la liste des actualités